Antoine de Rivarol

De Wikipedia, la enciclopedia libre
Saltar a: navegación, búsqueda
Antoine de Rivarol.

Antoine Rivaroli (26 de junio de 1753 - Berlín 11 de abril de 1801). También llamado RIVAROL o conde de Rivarol. Escritor y periodista francés, de origen italiano.

Biografía[editar]

En 1776 se muda a París, donde conoce a Voltaire y colabora en el Mercure de France. En 1784 la Academia de Berlín le premia por su Discours sur l'universalité de la langue française, y en 1785 fue nombrado socio de la misma. Más tarde tradujo el Infierno de Dante, y en 1788 alcanzó un verdadero escándalo con su Petit almanach de nos grands hommes.

Al estallar la revolución, siguió a la monarquía, colaboró con el Journal politique et national del abate S. de Castres, y luego en los Actes des Apôtres. De estilo vigoroso y mordaz, Burke lo llamó "el Tácito de la Revolución".

Bibliografía[editar]

  • Lettre critique sur le poème des Jardins, suivie du Chou et du navet, 1782
  • Lettre à M. le Président de *** sur le globe airostatique, sur les têtes parlantes et sur l'état présent de l'opinion publique à Paris. Pour servir de suite à la Lettre sur le poème des Jardins, 1783
  • De l'Universalité de la langue française, 1784
  • L'Enfer, poème du Dante, traduction nouvelle, 1785
  • Récit du portier du sieur Pierre-Augustin Caron de Beaumarchais, 1787
  • Le Petit Almanach de nos grands hommes, 1788
  • Première lettre à M. Necker, sur l'importance des opinions religieuses, 1788
  • Seconde lettre à M. Necker sur la morale, 1788
  • Le Songe d'Athalie, par M. G. R. I. M. De La R. E. Y. N., avocat au parlement, avec Louis de Champcenetz, 1788
  • Mémoire sur la nature et la valeur de l'argent, 1789
  • Le Petit Almanach de nos grandes femmes, accompagné de quelques prédictions pour l'année 1789, avec Louis de Champcenetz, 1789
  • Journal politique-national des États-Généraux et de la Révolution de 1789, publié par M. l'abbé Sabatier et tiré des Annales manuscrites de M. le Cte de R***, 1789
  • Adresse à MM. les impartiaux ou Les amis de la paix réunis chez monseigneur le duc de La Rochefoucault, v. 1789
  • Petit dictionnaire des grands hommes de la révolution, par un citoyen actif, ci-devant rien, avec Louis de Champcenetz, 1790
  • Triomphe de l'anarchie, 1790
  • Épître de Voltaire à Mlle Raucour [sic], actrice du Théâtre-français, 1790
  • Le Petit Almanach de nos grands-hommes ; pour l'année 1790, 1790
  • Réponse à la réponse de M. de Champcenetz au sujet de l'ouvrage de madame la B. de S*** sur Rousseau, v. 1790
  • Essai sur la nécessité du mal, tant physique que moral, politique et religieux, par Soame Jenyns,... traduit de l'anglais, 1791
  • De la Vie politique, de la fuite et de la capture de M. La Fayette. Morceau tiré de l'"Histoire de la révolution", 1792
  • Lettre à la noblesse française, au moment de sa rentrée en France sous les ordres de M. le duc de Brunswick, généralissime des armées de l'Empereur et du Roi de Prusse, 1792
  • Le Petit Almanach des grands spectacles de Paris, 1792
  • Adresse du peuple belge, à S. M. l'Empereur, 1793
  • Histoire secrète de Coblence dans la révolution française, 1795
  • Tableau historique et politique des travaux de l'Assemblée constituante, depuis l'ouverture des États généraux jusqu'après la journée du 6 octobre 1789, 1797
  • Discours préliminaire du ″Nouveau dictionnaire de la langue française″, 1797

Referencias[editar]