Lucien Rebatet

De Wikipedia, la enciclopedia libre
Saltar a: navegación, búsqueda
Lucien Rebatet
Rebatet librairie.jpg
Nombre de nacimiento Lucien Rebatet
Nacimiento 15 de noviembre de 1903
Moras-en-Valloire, Drôme, Flag of France.svg Francia
Defunción 24 de agosto de 1972 (68 años)
Moras-en-Valloire, Drôme, Flag of France.svg Francia
Nacionalidad Flag of France.svg Francesa
Seudónimo François Vinneuil
Ocupación Escritor, periodista y crítico cinematográfico
Período 19301969
Género Novela, ensayo y panfleto
Obras notables Les Décombres, Les Deux Étendards, Una historia de la música

Lucien Rebatet (Moras-en-Valloire, Drôme, Francia, 15 de noviembre de 1903 - id., 24 de agosto de 1972) fue un periodista, novelista, ensayista y crítico de cine francés, polémico por su antisemitismo.

Sus principales obras son el panfleto Les Décombres (1942), la novela Les Deux Étendards (1951) y el ensayo Una historia de la música (Une histoire de la musique, 1969), editado en España por primera vez en 1997.

Publicaciones[editar]

  • Une contribution à l'histoire des Ballets russes, Paris, [éd. non indiqué], 1930 (Brochure extraite de L'Action française du 26 décembre 1930).
  • Le Bolchévisme contre la civilisation, Paris, Nouvelles études françaises, [1940] ; 1941.
  • [François Vinneuil], Les Tribus du cinéma et du théâtre Paris, Nouvelles éditions françaises, « Les Juifs en France », IV, 1941.
  • Les Décombres, Paris, Éditions Denoël, 1942 ; Asunción, La Reconquête, 2005 ; Paris, L'Homme libre, 2006.
  • Les Deux Étendards, roman, 2 vol., Paris, Gallimard, 1951 ; 1971 ; 1977 ; 1991 ; 2007.
  • Les Épis mûrs, roman, Paris, Gallimard, 1954.
  • « Préface » à Pierre-Antoine Cousteau, Mines de rien ou les Grandes mystifications du demi-siècle, illustrations de Ralph Soupault, Paris, Éditions Éthéel, 1955 ; Coulommiers, Déterna, 2004.
  • Marcel Aymé. L'« Épuration » et le délit d'opinion, suivi d'un article nécrologique de Pierre-Jean Vaillard, Liège, Éditions Dynamo, « Bimborions », 1968 ; 1969.
  • À Jean Paulhan, Liège, Éditions Dynamo, « Bimborions », 1968.
  • Une Histoire de la musique, Paris, Robert Laffont et Raymond Bourgine, 1969 ; 1979 ; 1995 ; 1998.

Publicaciones póstumas[editar]

  • Les Mémoires d'un fasciste, 2 vol. (1. Les Décombres, 1938-1940 ; 2. 1941-1947), préface de Jean-Jacques Pauvert, Paris, Pauvert, 1976.
  • 11 novembre 1918, armistice, avant-propos de Robert Poulet, Liège, Éditions Nationales, 1982.
  • « Lettre à Jean-André au sujet de l'"affaire Céline" », Van Bagaden, Céliniana, n°18, 1989 (Texte initialement paru le 1º septembre 1957 dans Dimanche-Matin).
  • Lettres de prison adressées à Roland Cailleux (1945-1952), édition établie, présentée et annotée par Remi Perrin, Paris, Le Dilettante, 1993.
  • con Pierre-Antoine Cousteau, Dialogue de vaincus, prison de Clairvaux, janvier-décembre 1950, texte inédit présenté et annoÅté par Robert Belot, Paris, Berg international, « Histoire des idées », 1999.
  • « Préface » (posthume, éd.) à Pierre-Antoine Cousteau, En ce temps-là, édition établie par Arina et Marc Laudelout, Coulommiers, Déterna, 2004.

Bibliografía[editar]

  • Robert Belot, « Les lecteurs des Décombres : un témoignage inédit du sentiment fasciste sous l'Occupation », Revue des guerres mondiales et des conflits contemporains, n°163, juillet 1991.
  • Id., Lucien Rebatet. Un itinéraire fasciste, éd. du Seuil, coll. « XXe siècle », 1994 (ouvrage issu d'une thèse de doctorat de troisième cycle en histoire).
  • Pierre-Marie Dioudonnat, « Je suis partout » (1930-1944). Les maurrassiens devant la tentation fasciste, éd. La Table ronde, 1973, rééd. 1987 ; Les 700 rédacteurs de « Je suis partout », éd. SEDOPOLS, 1993.
  • Pascal Ifri, Le Dossier d'un chef-d'œuvre maudit : « Les Deux Étendards », Genève, L'âge d'homme, 2001.
  • Pol Vandromme, Rebatet, Paris, Éditions universitaires, 1968.

Enlaces externos[editar]